Contribution Arnaud Montebourg n°1

Arnaud Montebourg

Faire vivre l’alternative

Mes cher-e-s camarades,

L’année 2017 qui commence sera une année d’échéances électorales importantes pour notre pays. Vous le savez, j’ai souhaité contribuer et m’engager au sein du Parti socialiste pour faire entendre ma voix et mes propositions. Ma candidature aux Primaires citoyennes des 22 et 29 janvier prochains est ainsi une candidature de rassemblement de toutes les gauches. Face au candidat d’une droite ultra-libérale et à son discours de casse sociale, je suis convaincu que la France n’a pas besoin d’un énième candidat social-libéral. Nous avons besoin d’un projet volontariste ancré dans le quotidien des Français, au cœur de ce qui nous anime collectivement : les valeurs de la République, le progrès social, le travail, l’entreprise, la préservation de notre modèle social, l’écologie et la protection contre une mondialisation de plus en plus inégalitaire.

Ce Projet France, nous l’avons construit ensemble depuis plusieurs mois au travers d’une plateforme participative qui a réuni des milliers d’artisans-contributeurs et plus de 200000 votants. Résolument moderne et tourné vers l’avenir, il s’inscrit dans la volonté d’associer en amont et de manière horizontale les citoyens à la définition d’un projet politique. Il est fondé sur une aspiration profonde au renouvellement d’un système que je crois à bout de souffle et discrédité. C’est le sens de cette campagne que je mène avant tout dans la France des oubliés et des délaissés, les premiers perdants d’une mondialisation en manque de régulation.

Premier enjeu et mère de toutes les batailles, j’ai mis au cœur de mes priorités la question économique et la lutte contre le chômage de masse. Mon programme de redécollage de l’économie française veut libérer les Français de l’austérité aveugle, abroger la loi travail et lancer un grand plan de relance de 30 milliards d’euro d’investissements productifs pour soutenir la croissance. Il s’agira d’améliorer le pouvoir d’achat par une baisse de la CSG pour les classes moyennes et populaires, et d’encadrer véritablement les salaires des patrons à travers un système de proportionnalité avec les rémunérations des salariés.

Ce redécollage se fera également grâce à une politique ambitieuse de Made in France que je souhaite ériger en grande cause nationale. Elle passe par un soutien à nos entreprises locales en leur réservant 80% de la commande publique et en privilégiant l’économie des circuits courts.

L’Europe enfin est mon autre cheval de bataille. Je suis un Européen critique. Critique contre son déficit démocratique, ses politiques d’austérité et l’absence de véritable projet européen digne de ce nom. Je souhaite ainsi demander un mandat clair aux Français pour renégocier un nouveau Traité européen et, si besoin, pratiquer une politique de la chaise vide grâce à une minorité de blocage. Un euro démocratique est devenu indispensable et commande d’instaurer un gouvernement économique de la zone euro sous le contrôle du Parlement. Dans le même sens, la directive sur les travailleurs détachés devra être supprimée.

Toutes ces propositions, et bien d’autres, sont le fruit d’une conviction : nous avons encore les moyens de peser et d’imaginer ensemble un avenir meilleur pour notre pays. Venez voter à la Primaire et donnons-nous ensemble la force de rassembler les gauches. Et là sera possible notre victoire en mai 2017.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×