Depuis l’avènement de l’euro, la Banque de France ne joue plus du tout le même rôle dans l’économie. En effet, la plupart de ses... Quel est le rôle de la Banque de France ?

Depuis l’avènement de l’euro, la Banque de France ne joue plus du tout le même rôle dans l’économie. En effet, la plupart de ses prérogatives sont désormais l’apanage de la Banque Centrale Européenne. C’est elle qui gère la politique monétaire de la zone euro.

Cependant, les Banques Centrales nationales n’ont pas pour autant disparu. Mais alors, à quoi servent les banques centrales nationales ? Quels sont les rôles de chacun au sein de l’Eurosystème ?

À lire également : Quelle est la durée de validité des anciens billets de 50 euros ?

La division des tâches entre Banque de France et Banque Centrale Européenne

Banque centrale européenne

C’est en 1998 qu’a été créée la Banque Centrale Européenne (BCE). Sa mission principale est de gérer la politique monétaire de l’ensemble de la zone euro. Le but de cette politique est fixée par traité, et il s’agit principalement de maintenir la stabilité des prix dans l’ensemble de la zone euro. Ainsi, la première mission de la BCE est de lutter contre l’inflation dans les pays ayant adopté l’euro.

Dans l’Eurosystème, c’est le Conseil des Gouverneurs qui se charge de prendre les décisions. Il réunit les membres de la BCE, mais également les représentants des banques centrales nationales. Ces dernières ne sont donc pas totalement exclues du système de prise de décision au niveau européen. Les banques centrales nationales ont donc encore un rôle à jouer en conseillant la BCE sur les orientations à privilégier en ce qui concerne la politique menée.

C’est la BCE qui reste chargée de prendre les décisions. Les Banques Centrales nationales, elles, se chargent de mettre en œuvre la politique décidée à Francfort, siège de la BCE.

La politique monétaire

La Banque de France n’est plus, depuis la mise en place de la BCE, responsable de la politique monétaire du pays. En revanche, le rôle de ses équipes est très important pour la BCE. En effet, la Banque de France est en charge d’effectuer le suivi de l’état de l’économie française. Les résultats des études menés par les économistes de la Banque de France seront donc cruciaux pour permettre une prise de décision éclairée au niveau de la zone Euro.

L’étude de l’économie française, les statistiques et les recherches en tout genre permettent un véritable diagnostic de l’économie française. Cela va permettre à la BCE de prendre des décisions en adéquation avec la vie économique réelle des pays de la zone euro.

La gestion de la monnaie

La Banque de France ne décide pas du volume de monnaie qui sera injecté dans l’économie réelle. Cependant, c’est elle qui produit la monnaie fiduciaire.

Le saviez-vous ?

La France est le premier imprimeur de billets en Euros, grâce à ses infrastructures situées en Auvergne. C’est donc principalement de France que viennent vos billets en Euro.

La France est donc le principal producteur de la nouvelle série de billets baptisée Europe. Ainsi, l’Hexagone produit en moyenne entre 1 et 1,5 milliards d’euros par an ! En bref, environ 25% des billets en euros sont fabriqués en France.

Mais ce n’est pas tout ! Les usines de production de monnaie situées en France lui permettent également de produire d’autres devises destinées à plusieurs pays situés hors zone euro.

Protéger la stabilité financière

Banque de France rôle et missions

La mission de la Banque de France en matière de stabilité financière se décline en deux pôles : la protection et la surveillance. En ce qui concerne la protection, comme nous l’avons vu, la Banque de France participe au conseil de la BCE en matière de règlementation, mais aussi de prévention des risques. Ainsi, elle fait en sorte de protéger le patrimoine des épargnants français.

Mais son rôle est également la supervision des établissements financiers. Grâce à l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation), la Banque de France est en charge de l’accréditation des établissements financiers, et surveille l’activité des banques et autres entreprises d’assurance et de mutuelle, afin de garantir leur bon fonctionnement et le respect des règles fixées par l’Eurosystème. En cas de non-respect des règles, c’est donc encore elle qui sera en charge d’appliquer des sanctions.

C’est donc la Banque de France qui applique les directives fixées par la BCE et fait en sorte que chacun respecte les règles établies à Francfort. Afin de correctement remplir son rôle, la Banque de France réalise de nombreuses études afin d’évaluer la solidité du système financier.

Son rôle dans l’économie réelle

Mais la Banque de France joue également un rôle directement auprès des ménages. Ainsi, c’est à la Banque de France qu’il faudra s’adresser dans le cadre d’une procédure de surendettement. Dans le cas où vous seriez interdit bancaire, c’est également la Banque de France qui est se charge de désigner un établissement financier susceptible de vous accepter dans le cadre de la procédure de droit au compte. Ainsi, son rôle est crucial pour venir en aide aux ménages les plus fragiles.

La Banque de France joue également un rôle auprès des entreprises, notamment des PME en termes d’accompagnement au crédit. C’est aussi la Banque de France qui est en charge de la tenue des comptes de l’Etat, ainsi que de la gestion du stock d’or de l’Etat français.

En bref, la Banque de France a certainement perdu certaines prérogatives dans l’économie depuis l’avènement de la BCE. Cependant, cela ne veut pas dire qu’elle a perdu toute son utilité. Que ce soit en termes de conseil, ou en termes de soutien au ménages les plus démunis, son rôle est central dans l’économie française. Certes, elle n’a plus le même rôle qu’auparavant, mais cela ne veut en aucun cas dire qu’elle n’a plus aucune utilité.

À lire également : Comment peut-on savoir si son interdit bancaire est levé ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *