Le billet de 500 euros est très clairement le billet le plus sulfureux de tous les billets en euros ! Sa réputation de billet de... Le billet de 500 euros pourrait-il ne plus être disponible en France ?

Le billet de 500 euros est très clairement le billet le plus sulfureux de tous les billets en euros ! Sa réputation de billet de la pègre n’est plus à faire et les risques liés à la contrefaçon peuvent coûter très cher. C’est pour cette raison que la Banque Centrale Européenne a décidé en mai 2016 de mettre fin à sa production. D’ici à quelques années, ce fameux billet de 500 euros devrait être en France, interdit, de même qu’ailleurs en Europe. Nos explications.

À lire également : quelle est la longueur du billet de 500 euros ?

Un billet qui favorise le crime

billet de 500 euro interdit

Le saviez-vous ?

Le billet de 500 euros représente une très petite partie des coupures en circulation : environ 2,4 % des billets en circulation. Cependant, il représente aussi 21,3 % de la valeur monétaire en circulation !

Et c’est bien là le problème : grâce au billet de 500 euros, vous pouvez entrer en possession d’une très grande quantité d’argent, tout en n’ayant que très peu de billets. Et ce fait n’est pas passé inaperçu auprès des organisations criminelles ! Ainsi, on peut transporter très facilement de très grandes quantités d’argent, en toute discrétion.

C’est le trafic de stupéfiant qui vient en tête de l’utilisation du billet de 500 euros. De nombreuses coupures de 500 euros sont destinées à ce commerce. Mais ce n’est pas tout, de nombreuses affaires de corruption, de blanchiment d’argent ou encore de fraude fiscale sont liées à ce billet. Et ce, pour la même raison : on peut transporter des sommes astronomiques très facilement et très discrètement.

D’ailleurs, ce billet est même surnommé le « Ben Laden » ! La raison ? On le connaît, on sait qu’il se déplace, mais personne ne le voit jamais !

Pour vous donner une idée de l’utilisation du billet de 500 euros, il semblerait que jusqu’à 90 % des billets de 500 euros soient détenues par des organisations illégales…

C’est donc un billet dont on peut dire qu’il se destine quasiment exclusivement aux activités illégales ! Il n’est donc pas étonnant que le billet de 500 euros ne devienne interdit dans un futur proche. De plus qu’il est très difficile de l’utiliser dans un autre contexte que celui du crime.

La difficulté d’utiliser le billet de 500 euros

Pas facile de mettre la main sur un billet de 500 euros !

Si vous n’en avez jamais eu à votre disposition, ce n’est pas étonnant : ils ne sont pas disponibles dans les distributeurs automatiques.

Mais si vous entrez en possession de billets de 500 euros, il sera encore plus difficile de s’en débarrasser ! La plupart des commerçants ne veulent pas prendre le risque d’accepter un billet de 500 euros qui pourrait être une contrefaçon.

Le saviez-vous ?

Seulement 2,1 % des contrefaçons sont des billets de 500 euros. Les faussaires privilégient en effet le 20 et le 50 euros, plus facilement utilisables, et surtout, plus discrètement. En effet, il est plutôt rare de voir un commerçant vérifier l’authenticité d’un billet de 20 euros.

Mais la valeur importante du billet de 500 euros pousse à davantage de vigilance. C’est pour cette raison qu’il est souvent difficile de régler ses achats avec une telle coupure.

La plupart des commerçants ne souhaitent pas accepter des billets de 500 euros, car le risque est trop élevé avec un billet de cette valeur. De toute façon, les français préfèrent d’autres moyens de paiement qui permettent d’éviter de se déplacer avec trop d’argent liquide.

Vers un billet de 500 euros interdit

billet de 500 euros en France interdit

C’est pour toutes ces raisons que la Banque Centrale Européenne a finalement décidé de mettre un terme à la production du billet de 500 euros. Pourquoi tout ce temps ? Et bien parce que cette décision est controversée.

En effet, en France, il est très rare d’utiliser des billets de 500 euros. Les transactions pour des montants élevés ne se font que très rarement en cash. Nous préférons ainsi privilégier le virement bancaire, ou encore le chèque de banque.

Mais chez nos voisins allemands et autrichiens, c’est l’argent liquide qui est privilégié. Les billets de 500 euros sont donc beaucoup plus souvent utilisés. En effet, la plupart des achats sont réglés en argent liquide, même pour des sommes importantes. Ce sont d’ailleurs eux qui avaient réclamé qu’existe une coupure de 500 euros lors de la création de l’euro.

Cependant, ce fameux billet pose véritablement trop de problème pour que l’on puisse continuer à l’utiliser.

La BCE va donc mettre fin à sa production. D’ailleurs, le 500 euros ne fait pas partie de la série de nouveaux billets baptisée Europe.

Pour le moment, les billets restent valides, vous pouvez encore les utiliser, mais petit à petit, dès qu’une banque centrale mettra la main sur une coupure de 500 euro, elle le détruira systématiquement. Cependant, étant donné qu’il n’existe pas de date limite à la validité des billets de 500 euros, personne ne se trouve dans l’obligation de rendre ses billets violets.

Le billet de 500 euros ne sera pas en France interdit, mais ces coupures tendront à disparaître, petit à petit.

À lire également : quelle est la durée de validité des anciens billets de 50 euros ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *