Les français sont de plus en plus nombreux à choisir de travailler à leur compte. Cela leur offre non seulement une plus grande liberté,... L’auto-entrepreneur et Hello Bank : la banque en ligne des freelances ?

Les français sont de plus en plus nombreux à choisir de travailler à leur compte. Cela leur offre non seulement une plus grande liberté, mais aussi la possibilité de travailler à l’autre bout du monde et de mener ses propres projets.

Néanmoins, il est aussi important de connaitre les contraintes de ce statut. Et notamment l’obligation d’ouvrir un compte bancaire qui soit dédié à son activité professionnelle.

Comme pour tous les profils, les banques en ligne peuvent présenter de nombreux avantages si vous souhaitez profiter de tarifs bancaires restreints et d’une grande flexibilité dans la gestion de vos comptes. Parmi les pureplayers les plus populaires, on retrouve notamment Hello Bank (découvrez notre avis complet) qui propose déjà des offres conçues spécialement pour les étudiants.

Mais qu’en est-il de l’offre Hello Bank auto-entrepreneur ? Les personnes travaillant à leur compte ont-elles réellement intérêts à ouvrir un compte auprès de cette banque digitale ? Et qu’elle est son offre pour les professionnels et les alternatives disponibles. Nous répondons à toutes vos questions dans cet article.

Vos obligations bancaires en tant qu’auto entrepreneur

Avant de nous intéresser à l’offre pour auto-entrepreneur d’Hello Bank, nous voulions revenir sur vos obligations si vous disposez de ce statut. En effet, au-delà des avantages auquel il vous permettra d’accéder, vous devrez également tenir compte de ses contraintes légales. A commencer par ouvrir un compte bancaire qui soit uniquement dédié à votre activité professionnelle.

Hello Bank pour les micro-entreprises ?

Vous pouvez donc soit :

  • ouvrir un compte professionnel : c’est une option assez commune mais qui peut vous coûter relativement cher. Elle est de ce fait privilégiée par les plus grosses entreprises employant des salariés mais ne sera pas réellement adaptée aux freelances et autre micro-entrepreneurs;
  • ouvrir un compte bancaire pour micro entrepreneur : de nombreuses banques proposent cette offre spécialement conçue pour les petits entrepreneurs. Les frais sont généralement plus élevés que pour un compte courant classiques. Mais moins importants que pour un compte professionnel.
  • ouvrir un compte bancaire normal : cette solution vous évitera de payer des frais bancaires trop élevés. Vous pouvez ainsi, en quelque sorte, contourner la loi qui stipule que vous deviez ouvrir un compte séparé, mais en aucun cas un compte professionnel. Néanmoins, et pour rester en règle, ce compte ne doit recevoir que les rémunérations liées à votre activité, ou servir à couvrir vos frais pro.

Qu’en disent les banques ?

Il est possible pour les baques de s’affranchir de ce que dit la loi. Et d’avoir des exigences plus strictes, ou en tout cas plus détaillées. Pour certains établissements, il sera par exemple possible de refuser l’ouverture de votre compte courant pour vous pousser vers une offre professionnelle (le tout sans avoir à justifier leur décision).

Vous pouvez donc rencontrer des difficultés à ouvrir un compte normal pour votre activité auto-entrepreneuriale. Et ce, même auprès d’une banque en ligne. Vous avez donc tout intérêt à vous tourner vers une offre dédiée aux entrepreneurs, et non aux professionnels. Au delà des contraintes imposées par les banques, c’est aussi un moyen de profiter de services dédiés à votre activité ainsi que d’autres avantages.

A quoi va vous servir votre compte auto-entrepreneur

Un compte spécialement dédié à votre activité d’auto-entrepreneur aura notamment pour vocation de :

  • encaisser les rémunérations liés à votre activité d’auto-entrepreneur;
  • couvrir les frais de votre micro-entreprise (avec une carte bancaire, virement bancaire, ou par chèque);
  • emprunter de l’argent pour investir dans votre activité;
  • fournir un livre de vos recettes pour répondre aux exigences de votre régime fiscal (le régime micro-social) à l’urssaf. Ce document devra présenter vos recettes et leur provenance, l’ensemble de vos dépenses; mais aussi votre registre d’achat si vous en avez un).

Hello Bank propose-t-elle une offre dédiée aux auto-entrepreneurs ?

Autant vous annoncer la mauvaise nouvelle tout de suite, Hello Bank ne dispose pas d’une offre dédiée uniquement aux micro-entreprise. D’ailleurs, la banque en ligne n’a pas non plus d’offre réservées aux professionnels. Votre seule option sera donc d’ouvrir un compte classique. Avec les avantages que cela présente en terme de frais bancaires. Mais aussi les inconvénients (des services moins adaptés à votre statut).

Pour certain, cela ne sera pas un problème puisque la loi ne vous contraint aucunement à ouvrir un compte professionnel lorsque vous êtes auto-entrepreneur. D’ailleurs, Hello Bank ne pourra pas vous refuser l’ouverture d’un compte courant pour ce motif, puisqu’elle n’a pas encore d’offre pro vers lesquelles vous rediriger.

Hello Bank auto-entrepreneur : est-ce une bonne solution pour les personnes travailant à leur compte ?

En réalité, il est arrivé à de nombreuses reprises qu’Hello Bank bloque l’ouverture d’un compte individuel qu’elle soupçonne d’être à des fins professionnelles. Et ce pour la simple raison que ses services n’ont pas été conçus pour les auto-entrepreneurs. Pour contourner cet obstacle, il vous suffira de ne pas préciser dans votre demande l’objet de ce compte. Vous n’aurez qu’à renseigner vos informations personnelles au moment de l’inscription. Cependant, vous vous exposez à une fermeture de votre compte, et ce à tout moment et sans qu’Hello Bank n’est besoin de se justifier.

Quelles banques en ligne proposent une offre pour les pro ?

Si vous avez le statut d’auto-entrepreneur et que vous souhaitez absolument ouvrir un compte pro auprès d’une banque en ligne, pas de panique. Il existe de nombreuses concurrentes d’Hello Bank qui se feront un plaisir de vous proposer des services dédiés, digitaux, et à des prix concurrentiels (notamment si on les compare à ceux des banques traditionnelles).

ING Direct

La fameuse banque en ligne, facilement reconnaissable à sa couleur orange, propose une offre très accessible aux auto-entrepreneurs en France. VOus pourrez en effet ouvrir un compte dédié à votre activité professionnel, le tout sans aucun frais. Et ainsi bénéficier d’une large gamme de service bancaire, et même d’une carte bancaire gratuite. La seule exigence d’ING Direct sera de réaliser un versement d’au moins 750 euros tous les mois. Et c’est tout !

Boursorama

Boursorama est une autre banque en ligne très appréciée des professionnels, du fait de sa gamme de service complète et innovante. Son offre professionnelle présente de nombreux avantages, et notamment :

  • un statut juridique clair qui vous assurera de respecter la loi;
  • une CB et un Relevé d’Identité Bancaire gratuits;
  • des frais de tenue de compte très faibles (seulement 9 euros par mois);
  • une possibilité d’être à découvert pour gérer plus fluidement votre trésorerie et pouvoir faire face aux imprévues de votre activité;
  • un terminal de paiement pas cher (iZette à seulement 29 euros par mois et de commissions de 1,75 M sur toutes vos opérations);
  • la possibilité de payer et d’être payé par chèque.

N26

La néobanque allemande N26 dispose également d’une offre qui devrait ravir les auto-entrepreneur français (et européens). Il s’agit de l’offre business qui présente plusieurs avantages. Dont :

  • une carte bancaire utilisable à l’étranger et 100 % gratuite;
  • aucun frais bancaire (tenue de compte, etc.);
  • un RIB gratuit (quoi qu’allemand);
  • un statut juridique en règle avec la législation européenne.

Par contre, vous ne pourrez pas être à découvert et n’aurez aucune offre préférentielle si vous avez besoin d’un terminal de paiement. N’oubliez pas non plus de déclarer vos revenus en France, car N26 est basée en Allemagne. Attention aux oublis car cela peut se solder par la fermeture immédiate de votre compte.

Qonto

Voici une alternative à N26 bien française qui devrait intéresser les auto-entrepreneurs. Si elle propose des services innovants, Qonto souffre néanmoins de sa jeunesse. Elle propose cependant des frais bancaires compétitifs (9 euros par mois seulement), une CB gratuite, un RIB pour encaisser vos revenus. Par contre, vous n’aurez pas d’autorisation de découvert ni de terminal de paiement.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *