Le code IBAN, vous en avez sans doute entendu parler, vous l’avez probablement déjà vu, mais savez-vous réellement de quoi il s’agit, et surtout,... C’est quoi un IBAN ? Toutes les réponses sur cet identifiant bancaire

Le code IBAN, vous en avez sans doute entendu parler, vous l’avez probablement déjà vu, mais savez-vous réellement de quoi il s’agit, et surtout, à quoi il sert ? L’IBAN fait partie de ces nombreux acronymes bancaires dont on a entendu parler mais dont on ne sait que rarement quelle est leur véritable utilité ! Tentons donc de clarifier la situation en commençant par définir qu’est-ce qu’un IBAN ? Alors, L’IBAN, c’est quoi, exactement ?

IBAN, c’est quoi ?

IBAN c'est quoi

Qu’est-ce qu’un IBAN ? Cet acronyme signifie International Bank Account Number, ou, numéro international de compte bancaire. Il s’agit donc d’un code qui permet d’identifier votre compte bancaire, selon la norme internationale ISO 13616.

Auparavant, en France, votre code RIB permettait d’identifier votre compte bancaire et donc de procéder à des opérations telles que les virements ou les prélèvements sur votre compte. Aujourd’hui, ce numéro n’a plus court. Pourquoi un tel changement ? Afin d’uniformiser les procédures bancaires entre tous les pays utilisant cette même norme. Tous les pays de la zone euro procèdent de la même manière. Ainsi, nous avons tous un code similaire, qui répond aux mêmes normes, pour identifier nos comptes bancaires. C’est ce qui permet de faciliter les transactions entre Etats.

Clairement, cela ne change pas grand-chose pour vous. L’identifiant de votre compte a changé de format, mais cela n’ajoute aucune difficulté à vos transactions. Au contraire, ce changement permet de faciliter les opérations bancaires entre pays qui utilisent cette même norme.

L’IBAN a donc remplacé le code RIB, mais permet, exactement de la même manière, d’identifier un compte en banque. Chaque IBAN est donc unique, personnel, et chaque compte, qu’il soit personnel, joint, ou professionnel, est doté d’un code IBAN.

RIB, BIC, SWIFT, RICE, IBAN comment s’y retrouver ?

Le RIB et l’IBAN sont souvent confondus. En réalité, le RIB correspond au numéro historique qui était auparavant donné en France pour effectuer des transactions bancaires. Mais la France, comme nous l’avons vu, a participé à l’uniformisation des règles bancaires et l’identifiant de votre compte en banque est donc désormais l’IBAN. Cela dit, le code RIB existe toujours. Seulement, il est maintenant intégré à votre code IBAN. Seul, il ne vous sera d’aucune utilité pour effectuer des opérations.

La confusion vient aussi du fait que le RIB est également le nom usuel donné au document contenant tous vos codes bancaires. Vous pouvez le retrouver facilement à la fin de votre chéquier, ou encore sur l’espace personnel de votre banque. À la Caisse d’Épargne, ce document s’appelle RICE (Relevé d’Identité de Caisse d’Épargne). Il s’agit en quelque sorte de la carte d’identité de votre compte bancaire.

Votre RIB (le document, donc !) contient également un code appelé BIC. BIC signifie Bank Identifyer Code. Ce code ne permet pas d’identifier votre compte bancaire, il permet d’identifier votre établissement bancaire. Ce code répond également aux normes internationales permettant d’identifier les banques et leurs différents guichets. Donc, en communiquant votre BIC, on peut savoir à quelle banque vous appartenez, mais également dans quelle agence vous détenez votre compte.

Mais ce n’est pas tout, ce code est aussi appelé SWIFT : Society for Worldwide International Financial Telecommunication. En réalité, le SWIFT est l’organisme qui attribue à votre établissement bancaire un code BIC. Donc, que l’on vous demande votre code BIC ou votre code SWIFT, il s’agit en fait d’un seul et même code, qui a deux appellations différentes.

En bref :

RIB : document recensant tous vos coordonnées bancaires, appelé RICE à la Caisse d’Épargne

IBAN : code permettant d’identifier votre compte bancaire

BIC/SWIFT : code permettant d’identifier votre établissement bancaire

À lire également : Code BIC et IBAN : Où le trouver ? Quel est son format ? Quelle est son utilité ?

À quoi sert le code IBAN ?

C’est sans doute la réponse que vous attendez le plus quand vous demandez, qu’est ce que c’est et à quoi sert un IBAN ? Il est premièrement utile à identifier votre compte bancaire. Tous les comptes bancaires en France et en Europe y sont soumis.

Mais il sert également à effectuer des transactions : virements ou prélèvements, tous nécessitent l’utilisation du code IBAN. Si vous souhaitez verser de l’argent à une personne par virement, vous devez obtenir son code IBAN. De même, si vous voulez recevoir votre salaire, il faudra communiquer votre code IBAN à votre employeur.

De plus, si vous souhaitez que l’on vous prélève de l’argent, vous devrez aussi envoyer votre code IBAN. Ainsi, pour régler vos factures d’électricité par exemple, vous pouvez mettre en place un prélèvement automatique, Il faudra donc donner à votre fournisseur d’énergie votre code IBAN, et signer un mandat de prélèvement les autorisant à prélever de l’argent sur votre compte bancaire.

Le virement SEPA

SEPA

Le code IBAN permet de faciliter les transactions bancaires dans tous les pays qui utilisent cette norme. Ainsi, depuis 2014, l’IBAN est le code obligatoire pour effectuer des transactions dans la zone SEPA. Vous avez d’ailleurs sans doute remarqué la mention « virement/prélèvement SEPA » quand vous effectuez des opérations bancaires.

À savoir :

SEPA signifie Single Euro Payment Area. Elle se compose de toute la zone Euro, de la Suisse, de la Norvège, du Lichtenstein, de l’Islande, de Monaco ainsi que de Saint Marin.

Donc, si vous voulez effectuer une transaction bancaire dans un pays de la zone SEPA, vous êtes désormais dans l’obligation de fournir le code IBAN. Auparavant, chaque pays avait un format national bien spécifique pour effectuer ce type d’opérations. Désormais, tout prélèvement ou virement bancaire se fait en accord avec la norme SEPA où que vous vous trouviez dans la zone.

Cela vous permet d’effectuer des transferts en euros, de la même manière que ce soit en France ou dans un autre pays de l’espace SEPA.

Comment se compose le code IBAN ?

C’est aussi une question importante, qu’est-ce qu’un IBAN contient exactement ? Le code IBAN compte obligatoirement entre 14 et 34 caractères. En France, il se compose de 27 caractères. Le format peut donc varier entre pays. Il commence obligatoirement par deux lettres identifiant le pays de résidence du compte en question. Pour la France, c’est donc FR, pour la Slovaquie, SK, pour la Belgique, BE, etc.

L’IBAN d’un compte français c’est quoi ?

  • Code pays, ici, FR
  • 2 chiffres, qui sont la clé de contrôle
  • 23 caractères, que l’on appelle le BBAN (Basic Bank Account Number). En fait, il s’agit de votre RIB (le code, cette fois, pas le document !). Il contient : le code de l’établissement, le code du guichet ainsi que votre numéro de compte et enfin, la clé RIB

qu'est-ce qu'un IBAN

L’IBAN doit-il rester confidentiel ?

L’IBAN est personnel, certes, mais il n’a pas vocation à rester secret comme votre code de carte bancaire. En réalité, vous devez le transmettre pour mettre en place des prélèvements. Par exemple, pour payer vos factures, vous transmettez un IBAN qui va permettre de mettre en place un prélèvement automatique ou ponctuel.

Cependant, pour mettre en place un prélèvement, vous devez également signer un mandat de prélèvement, sur format papier ou électronique. Donc, même si vous avez transmis votre code IBAN, n’importe qui ne peut pas prélever de l’argent sur votre compte, car il faudra que vous donniez votre autorisation.

À lire également : Peut-on prélever de l’argent à l’aide d’un simple RIB ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *