Le saviez-vous ? L’une des missions de la Banque de France est de conserver et de gérer les réserves en or de l’Etat français.... Les réserves d’or de la France ont-elles été bradées à une banque américaine ?

Le saviez-vous ? L’une des missions de la Banque de France est de conserver et de gérer les réserves en or de l’Etat français. Cette réserve se trouve dans ce que l’on appelle la Souterraine, située sous les locaux de la Banque de France dans le premier arrondissement de Paris. Cette salle gigantesque détient toutes les réserves d’or de la France. Cela représente la quatrième plus grande réserve d’or du monde. Ce stock est-il aujourd’hui en danger ?

À lire également : Chèque de banque : comment obtenir et commander ce titre bancaire ?

Les réserves d’or de la Banque de France

Banque de France rôle et missions

En réalité, la Banque de France ne conserve pas uniquement les réserves de l’Etat français. Ainsi, plusieurs autres banques centrales ainsi que des organisations internationales ont choisi de confier le stockage de leur or à la Banque de France.

Jusqu’à récemment, les services proposés par la Banque de France se limitaient au stockage pur et simple des réserves d’or des clients en question.

Cela signifie que les clients ne pouvaient pas effectuer d’opération avec leur or.

Si les clients souhaitaient procéder à des swaps-or contre devise, ou encore à des prêts d’or, ils devaient se tourner vers le marché londonien, leader incontesté du marché de l’or.

Mais récemment, la Banque de France a souhaité faire évoluer ses services. C’est-à-dire qu’il serait désormais possible de voir émerger un véritable marché de l’or à Paris. Mais, est-ce le rôle de la Banque de France de proposer ce genre de services ? Et bien non. En revanche, des banques privées pourraient s’en charger.

Un contrat passé avec la banque commerciale JP Morgan

En début d’année 2018 s’est donc négocié un marché pour le moins surprenant. La banque américaine JP Morgan est en effet devenue cliente de la Banque de France. Jusque-là, seulement des clients institutionnels pouvaient avoir recours aux services de la banque centrale. Cependant, cette banque, l’un des plus gros acteurs du marché de l’or, a souhaité pouvoir réaliser certaines de ses activités en France. Elle est donc devenue cliente de la Banque de France.

La banque JP Morgan va donc pouvoir elle aussi stocker une partie de son or à la Banque de France. Mais la nouveauté, c’est qu’elle va également pouvoir réaliser des opérations avec cet or. Si cette banque est la première à sauter le pas, elle ne sera sans doute pas la dernière. Plusieurs banques sont déjà en contact avec la Banque de France afin de pouvoir elles aussi procéder au même type d’opération que celles qui seront proposées par la banque américaine.

La contrepartie de ce stockage d’or ? Les banques en question seraient chargées de permettre aux clients institutionnels de la Banque de France de réaliser des opérations avec leur or. En effet, ce n’est pour le moment pas possible.

À retenir :

Les clients de la Banque de France peuvent stocker leur or en France. En revanche, quand il s’agit de réaliser des opérations de vente, de prêt ou d’achat, alors ils sont dans l’obligation d’envoyer leur or à Londres.

Ils pourront désormais réaliser ces opérations en France par l’intermédiaire de JP Morgan. Mais alors, JP Morgan va-t-elle être en mesure de gérer le stock d’or de la France ?

Entre info et infox

De nombreux sites ont relayé certaines inquiétudes concernant le marché passé entre JP Morgan et la Banque de France. En effet, tout le doute concernant cette opération est partie d’un article des Echos relayant l’information. La phrase « Les réserves de l’Etat français devraient, elles, être exclues de ces transactions » a alors fait l’effet d’une bombe.

Cet usage du conditionnel a rapidement fait penser qu’il serait possible à l’avenir de laisser la banque américaine réaliser des opérations avec le stock d’or de la France.

Cependant, la réalité est toute autre. La banque JP Morgan va en effet proposer ses services pour gérer l’or stocké à la Banque de France. Cependant, il ne s’agit pas ici de l’or de l’Etat Français. Comme nous l’avons évoqué plus haut, les coffres de la Banque de France contiennent également des stocks d’or qui appartiennent à d’autres institutions : banques centrales ou institutions internationales.

Ces clients de la Banque de France pourront désormais utiliser leur or pour réaliser certaines opérations grâce aux services nouvellement proposé par JP Morgan.

En revanche, il n’est aucunement question de laisser cette banque commerciale gérer les réserves d’or de l’Etat français.

Cette infox, relayée massivement par les réseaux sociaux a été formellement démentie par les services de la Banque de France comme par le Ministère de l’économie.

Paris va-t-elle remplacer Londres ?

JP Morgan et la Banque de France

Cet accord a également soulevé une autre question : Paris va-t-elle parvenir à concurrencer Londres en ce qui concerne le marché de l’or ? Jusqu’à maintenant, Londres est la place principale pour réaliser des opérations sur l’or.

Cela dit, de nombreux observateurs soulignent que le Brexit pourrait remettre en cause cette hégémonie du Royaume Uni. Le fait que la France puisse maintenant concurrencer la City sur le marché de l’or est un pas qui n’est certainement pas encore franchi.

En effet, si en théorie les cartes pourraient être rebattues, jusqu’à aujourd’hui, il n’est pas question de remplacer Londres.

Il semblerait même que le Brexit n’ait eu aucun impact sur le marché de l’or à Londres.

Paris va certes augmenter ses activités dans le commerce de l’or. Cependant, il est pour le moment peu probable que notre capitale ne vienne remplacer Londres, qui reste le leader incontesté du marché de l’or.

À lire également : Comment peut-on savoir si son interdit bancaire est levé ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *